Les Feuillets de Lelf

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, 18 août 2009

Les gens sont cons

Un peu brut comme entrée en matière, je sais. Mais il y a des jours où ça devient vraiment dur d'être concilient. D'autant plus quand on s'est levé à 5h et qu'on a des vertiges depuis plusieurs jours, mais c'est un détail.

Alors pour partager avec vous les moments merveilleux de la vie d'assistant de vente en station service, j'ai noté les plus belles anecdotes de ces derniers jours (deux, pour être précis).

Lire la suite...

dimanche, 2 août 2009

Collection de casquettes

Lire la suite...

jeudi, 30 juillet 2009

Evaluation de la qualité de l'hôtesse de l'air et de la brésilienne

Bon, un petit article pour satisfaire les mâles !

Les hôtesses

Bon, en allant prendre l'avion, je me suis demandé les hôtesses de l'air, sont elles des bombasses ? alors mythe ou réalité ? Pour ce qui est du vol Ibéria Nantes - Madrid, quand j'ai vu la première hôtesse je me suis dit pas mal, mais rien d'exceptionnel, bon à la vue de la seconde, j'ai oublié la première. Il n'y a pas, ça aide à passer un bon vol !

Pour le vol Ibéria Madrid - Sao Paulo par contre c'est autre chose ! Sur les quatres personnels navigants passant régulièrement à ma portée il y avait 2 mecs déjà, donc c'était pas vraiment ça et les deux hôtesses n'avaient rien d'exceptionnel. Donc une note plutot négative pour ce vol (c'est con, c'était le plus long).

Puis enfin le vol de la TAM Sao Paulo - Porto Alegre, bah les pas mal je dois dire, de la petite hôtesse de qualité, mais tout de même pas du haut de gamme comme celle d'Ibéria sur mon premier vol !

Les brésiliennes

Si maintenant on regarde la qualité de la brésilienne, bah en fait on risque de se bruler la rétine, à moins d'avoir un gout prononcé pour la charcuterie (non je ne parle pas de saucisson sec, mais bel et bien de boudin). Parce que oui, au Brésil, on croise tout de même beaucoup plus de boudin que de filles potables à l'oeil. Du moins c'est l'idée que je me suis fait après avoir passé plusieurs heures dans 2 aéroports brésiliens (en confirmant au passage que la TAM doit avoir des sacré critère physique de recrutement, parce que la qualité moyenne dépassait de loin ce que j'avait vu de mieux à côté !).

Oui, jusque là, car aujourd'hui, avec le début de la conférence, j'ai mis les pieds dans une université privée (plus précisement PUCRS ou Pontifícia Universidade Católica do Rio Grande do Sul). Bah c'est le jour et la nuit. Là, ça soigne les yeux, ça améliore même la vue. Je connais des personnes qu'on aurait dû tenir en laisse ici ! 

Je pense qu'on peut dire, même si c'est triste, que la qualité de la brésilienne est proportionnelle à son argent (traduisez par là, pas de pognon = mal bouffe). Bon il ne faut pas oublier le facteur age, en vieillissant ça boudine vite apparement. Et la brésilienne, ça vieillit tôt ! Je suppose que c'est une des raisons pour lesquelles il y a autant de pubs pour des cosmétiques, des produits de soins, etc. à la télé...

Conclusion

En conclusion,on va dire que si le mythe n'est pas totalement brisé, le Brésil et les bombasses partout c'est pas ça. Bon il y a de la bombasse visiblement, mais je ne suis pas convaincue qu'ils soient mieux servis que nous, loins de là ! Pour ce qui est des hôtesses, j'ai pas encore arrêté ma décision, je verrai avec le retour !

Grippe A et Brésil, une recette pas si magique que ça !

Lire la suite...

mardi, 28 juillet 2009

Hotel **** c'est la classe !

L'hotel où on vous ouvre la porte, où on vous emmène à votre chambre, ça me change des petits hotels français où j'ai l'habitude de descendre pour des conférences et autres séminaires.

Mais putain rendez-vous compte, c'est plus grand que les chambres de cité U où j'ai vécu pendant 5 ans ! et quand je dit plus grand, c'est de l'ordre du double ! avec un bon grand lit ou on pourrait dormir à 3 (rassure toi petit coeur, je préfère m'étaler sur le 1m80 de large ;) )

Avec une douche que si tu te cognes dans les murs, c'est que t'es bourré, avec une pomme de douche à côté des chiottes (même si j'ai conceptuellement du mal avec ça, comment pas foutre de l'eau partout ?).

Une grande télé avec le cable, un accès au net, un coffre fort et le tout gratos (combien facturent pour internet ? et une fortune en plus).

Bon il y a aussi le minibar (sans alcool), mais la par contre c'est payant, même si payant au Brésil reste accessible pour nous riches européens. R$ 3.50 le Coca, ça reste honnête (1€30 environ).

Après il faut descendre au bar pour l'alcool.

Bon, sur ce je vais peut-etre descendre au restaurant manger, j'ai faim (ou attendre encore un peu, il n'est pas encore 18h)

Les Séries TV aux Brésil (oui, j'ai osé)

Arrivé à l'hotel, en se posant, un de mes reflexes, allumer la télé. Bon, on annonce CNN ou la FOX dans la brochure, certe c'est bien là, mais la version brésilienne (et donc en portugais) zut, parce que autant le dire, mon portugais il est tout de même vachement pauvre (comment ça inexistant ? je reconnais tout de meme certains mots, oui ca ressemble assez au français...), puis les Simpson en portugais ca va 5 minutes et après... Et hop je tombe sur AXN une chaine sympathique d'amérique du sud qui passe en gros les plus grosses séries de l'amérique du nord en anglais sous-titré portugais et à priori des saisons récente si ce n'est les dernières. Et en France on n'a pas de chaine qui enchaine (haha) Dr House avec du CSI, du Law & Order, du Lost , du NCIS ou encore du Life avec un petit film au milieu genre Gladiator !

Certains diront que l'amérique du sud subie les USA, je préfère croire qu'ils ont bon gout !

PS : oui cet article ne sert à rien, il va juste très certainement apporté des visites au blog avec tous les noms de séries à la mode, ce à quoi je répondrais : et alors ?

Brasileiro intrusão

krshkrkrkrshhhhh......

...

.

gniiiiiiiiiiii BIIIP !

....

.

............

Olá!!

Bon, tout de suite pour rassurer les gens, ce n'est pas la France qui s'est faite envahir par les brésiliens ! on les verrait de loin, surtout si ils sont au volant ! 

Ici, une fois dans le taxi, j'ai compris que les parisiens sont des petits joueurs, des très petits joueurs. Traverser la moitié de la ville à 80-90 km/h le tout en grillant les feux en passant de la file de droite à celle de gauche et inversement pour gagner du temps dans les virages. Bon, je pense que quand on a compris que les limitation de vitesse, les feux rouges et le doublage par la droite ne sont pas des problèmes, on peut commencer à s'en sortir. Oui commencer, parce que bon, après les intersections sont pas des plus compréhensibles ! Des échangeurs dans tous les sens, qui sont digne des meilleurs tremplins pour ce qui est de la pente. Des croisements avec peu d'indications, c'est abominable. 

Il n'y a pas, les parisiens, le périphérique, etc. c'est un truc de tapette ! 

Bon avec du recule et deux taxis de plus le aujourd'hui, le premier était particulièrement cinglé (faut dire qu'à 1h du mat' il n'y a plus grand monde dans les rues) mais le niveau reste élevé.

Tchau!

vendredi, 17 juillet 2009

S'ils viennent chez nous, c'est surement par hasard...

Bon, déjà trois semaines que je bosse en station service. J'en ai déjà vu des belles et je m'attends encore à en voir (et en faire T_T) bien d'autres.

Mais le plus intéressant à bosser là-bas, c'est de voir le décalage entre ce qu'on attend des gens et leur comportement effectif, souvent bien éloigné du bon sens, et qui prend à contre-pied.

Lire la suite...

page 2 de 2 -