Si j'avais dû tomber par hasard sur mon blog, ou si j'étais de ces personnes qui ne me connaissent pas parfaitement IRL (comme diraient les geek), je me demanderais d'où peut bien sortir cette adresse loufoque. Ben oui : où ça un elfe ? et puis d'abord, c'est aux pommes qu'on les fourre d'habitude, ce n'est pas au kiwi ! Pas de panique, rassurez-vous, il existe une explication tout à fait rationnelle à tout ça.

Pourquoi Lelf ?

C'est en 2005 qu'une blonde (tout à fait inoffensive... mieux vaut préciser, certaines peuvent paraître dangereuses), avec l'aide de quelques amis, eut l'idée d'adapter Le Donjon de Naheulbeuk au théâtre. C'était à l'école (d'ingénieur). Une annonce fut passée pour rechercher les futurs stars de la superproduction ensarienne (du nom de mon école : l'ENSAR, of course).

C'est un de mes petits camarades qui me poussa à venir aux réunions et à postuler pour le rôle de l'Elfe. Ce que je fis (en bon mouton à qui on avait dit de le faire). J'eus facilement le rôle (parce que j'étais la seule proposée, pas grâce à mes talents innés ... qui devaient se révéler par la suite (s'envoyer des fleurs n'a jamais fait de mal à personne n'est-ce pas ?)) et la pièce une fois montée fut un franc succès. A la suite de cette époque, je n'étais plus une personne avec un prénom propre, j'étais "hé, l'elfe !" pour pas mal de monde...

En juillet 2006, soit un an plus tard, je fus invitée par notre chère voix off de Naheulbeuk, j'ai nommé Francis himself, à venir tromper l'ennui qui me gagnait pendant mon stage de 2è année sur un magnifique site du nom de Parano (cf. Wikipedia -> Parano.be).

Là, damned, on me demandait de choisir un pseudo ! Sueurs froides, tremblements, hésitation. N'ayant jamais vraiment navigué sur le net, je n'ai jamais eu besoin de pseudo ! Bon, vite, réfléchissons, reprenons nos esprits, arrêtons de parler de nous à la 2è personne du pluriel, c'est perturbant. Là, c'est l'éclair, l'illumination. Le seul pseudo que l'on m'a un jour donné (non ridicule comme les Zaza ou Zazou qu'on a pu m'infliger étant petite) était en référence à cette pièce de théâtre qui fut le grand bonheur de ma première année. Soit, ce sera l'Elfe. Oui mais bon, les apostrophes ce n'est pas terrible dans un pseudo. Osef (comme j'ai appris à dire depuis quelques mois), on adapte, on remodèle le petit nom, on supprime, on coupe, on fait un peu original. Après quelques (dizaines de ?) minutes d'effort, de réflexion et autre stress, me voilà affublée d'un tout nouveau pseudo : Lelf. Cela fera un an dans quelques jours que la communauté paranoïaque me connaît sous ce nom. Pour ceux qui ne savent pas, sur ce site j'y parle de BD, je fais des articles très appréciés (auto bombardage de flower power) et je viens de passer rédactrice en chef du webzine. Happy Birthday to me en avance.

Pourquoi au kiwi ?

Ben oui, si j'avais dû rester fidèle à Naheulebeuk, il aurait fallu que je me farcisse (avec) des pommes ! C'est bien connu ! D'abord, pour ma défense, je n'aime pas faire comme tout le monde, et si je préfère être farcie au kiwi cela me regarde ! Mais la vraie raison est toute autre (quoique...).

En février 2007, j'ai eu la chance de rencontrer des personnes formidables (dans la vraie vie, car sur Parano aussi j'en ai rencontré des gens biens, seulement je ne les ai jamais vus...). Il se trouve que cette bande de joyeux tarés (copaiiiiings !) sont des adorateurs du Grand Kiwi... Et je continue à raconter n'importe quoi. Le délire Kiwi est issu d'une émission de radio de OUÏ FM, Le Monde de Monsieur Fred, où on retrouve des délires à propos du kiwi. Ne connaissant pas cette émission moi même, mes explications sont limitées, google est votre ami.

Toujours est-il que ces joyeux lurons possèdent un cri de guerre exprimant tout leur amour à ce fruit vert et poilu. Donc si un jour vous entendez dans la rue un grand "KIWIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!", c'est normal, vous saurez que vous aurez croisé mes amis. Surtout si l'hurluberlu en question a les cheveux longs, là vous risquez assez peu de vous tromper. Et comme c'est vachement rigolo de crier des KIWIII partout, il se peut qu'un jour vous m'entendiez également hurler dans la rue. La joyeuse bande des kiwis ne craint pas le ridicule et heureusement pour elle.

Autres arguments : le kiwi c'est bon, plein de vitamines et surtout c'est poilu et les poils c'est bien (hein Francis ?). C'est autrement plus goûtu et juteux que la pomme et quitte à être farcie, je préfère encore choisir la farce.

Vous l'aurez compris, je suis le fruit de plusieurs communautés toutes plus dingues les unes que les autres. Alors je voudrais officiellement souhaiter la bienvenue sur ce blog

  • aux Paranoïaques de tout bord,
  • aux blondes les plus déjantées,
  • aux Kromagnons adorateurs du Grand Kiwi...
  • et bien sûr à tous ceux qui n'entrent dans aucune de ces catégories mais que je n'oublie pas.


Ceci est un blog multiculturel. La mixité des cultures, c'est beau. Ca émeut les blondes. Et c'est beau une blonde toute émouvue.