Auteur : Art Spiegelman
Prix Pulitzer 1992
2 tomes : « Mon père saigne l'histoire » et « Et c'est la que mes ennuis ont commencé »
Intégrale disponible : « L'intégrale Maus : un survivant raconte »

Histoire
Maus c'est plus qu'un livre, plus qu'une histoire, plus qu'une autobiographie.
Le jeune Spiegelman souhaite s'inspirer de l'histoire de son père qui a vécu (et survécu à) la deuxième guerre mondiale. La famille Spiegelman est juive et vivait en Pologne au début du siècle. Ainsi, Artie écoute son père raconter son histoire, depuis la rencontre avec sa mère jusqu'aux retrouvailles d'après guerre. Un récit qui nous plonge dans l'angoisse grandissante des juifs, leur incompréhension face à ce qui se passait à l'époque et ensuite la peur, l'horreur des meurtres, des rafles et des camps de concentration ; mais également les séparations, la corruption, la faim...

En plus du récit de Spiegelman sénior, dans le livre sont intercalés des scènes au « présent », entre le père et le fils, qui montrent aussi les rapports que peut avoir un homme qui a vécu la guerre avec les personnes autour de lui, la façon dont il a été marqué une fois devenu âgé et également la façon dont les gens autour de lui répondent à ce comportement.

Avis
Les personnages sont représentés sous forme d'animaux selon leur nationalité ou leur parti pris. Souris pour les juifs, Cochon pour les allemands, Grenouille pour les français... Le trait est sobre, en noir et blanc, accessible à tous. Il sert admirablement l'histoire qu'il porte et Art Spiegelman réussit à jouer avec à merveille.

Maus c'est un récit personnel sur la guerre ainsi qu'un rapport entre père et fils. Mais c'est beaucoup plus que cela. Maus c'est une histoire humaine et l'histoire de cet homme en particulier nous laisse imaginer les horreurs vécues par d'autres (d'ailleurs de nombreuses fois le père raconte ce qui est arrivé aux gens qu'il a rencontré au cours de la guerre) et rend hommage à ceux qui ne sont pas revenus ainsi qu'aux survivants qui ont été marqués à tout jamais par la guerre. Sans oublier les familles de ces victimes qui ont elles aussi subit les conséquences des marques laissées par un vécu aussi extraordinaire et malheureux.


Bref, Maus est indispensable à toute bibliothèque. C'est une leçon pour tous. Une leçon d'histoire, humaine, de respect et d'amour (qui se révèle parfois difficile à vivre). Le souvenir d'un homme, d'une famille, pour nous marquer tous à jamais, pour nous dire de ne pas oublier, que tout ça s'est réellement passé.