Bon, déjà j'avoue : j'ai une adresse gmail. Mais chut, c'est secret.


Pour ceux qui ne connaissent pas trop l'interface, sachez que ce cher Google met des liens commerciaux en haut de la liste de mail et sur la droite. Ces liens sont sensés être liés aux thèmes qui transparaissent dans vos mails. Par exemple, comme j'aime écrire et que je le dis à pas mal de monde par mail, gmail me propose souvent des ateliers d'écriture. Ou comme je suis au chômage et que mes parents m'encouragent (hum) fortement à trouver un emploi par mail, j'ai la joie de voir apparaître des liens vers des propositions d'emploi sur Nantes. Et comme j'aime les BD (bien que je me demande à qui j'en parle par mail), j'ai souvent des liens pour devenir mangaka, acheter des BD sur le net ou autre. Ce petit malin aime de plus me mettre sous le nez mon manque d'argent en me proposant de l'argent gratuit ou des emprunts à petit taux. Non merci, n'allons pas aussi loin monsieur Google.

Jusque là, rien de surprenant, l'application remplit son but. Mais je me demande si ce service ne va pas plus loin. Je m'explique : j'ai peur que gmail anticipe sur le futur !

C'est la seule explication que j'ai trouvée aux derniers liens qui sont apparus sur ma page personnelle. Car bien que je ne me rappelle pas m'être plainte de mon chéri, gmail me propose de sauver mon couple (.com). Et lorsqu'il se sent d'humeur plus coquine j'ai la possibilité de chercher des célibataires nantais (.fr). Je crois que je préfère encore les remèdes contre l'impuissance (.com), au moins ça veut dire que je ne suis pas célibataire dans le futur. Et sache mon chéri que je t'aimerai quand même malgré tes petits soucis de santé.

Google prophète. Il fallait y penser. L'ont-ils fait ?