Dans la pénombre de la pièce surchargée de bibelots, ils s'assoient autour d'une table en bois à pied unique. Personne n'ose prononcer un mot. Les mains se joignent, les yeux se baissent. Enfin, celui qui semble être le meneur prend la parole.

« - Esprit, es-tu là ?

- ...

- Esprit, si tu es là, frappe trois coups !

- BAM ! BAM ! BAM !

- Aïe ! Dit l'un

- Aïe ! Hurla l'autre

- Aïe ! Objecta une troisième

- Merci, Esprit. Mais si tu pouvais éviter de t'en prendre à nos visiteurs, je t'en serais reconnaissant. Bon, reprenons... Esprit, tu sembles tellement absent en cette période de fin d'année, où diable es-tu passé ?

- Oh, ça va hein ! D'habitude vous me chassez avec des insultes du genre « Capitaliste », « Consumériste », « Mercantile ». Alors maintenant, vous venez me chercher ? Vous n'manquez pas d'air !

- Mais... Esprit... les fêtes ne veulent plus rien dire sans toi. Les rues sont vides, les magasins aussi, les gens sont moroses (surtout les commerçants, mais chut).

- Et ça serait à moi de me déplacer pour contenter tout le monde ? Non mais et puis quoi ? C'est crevant comme job, on n'est pas payé, on n'a aucune reconnaissance !

- Pourtant, Esprit, c'est Noël !

- Ah, non ! Noël, c'est moi !

- Justement ! Ne pourrais-tu pas te répandre de par le monde pour apporter la joie, la foi (des foies aussi s'il le faut, certains attendent impatiemment) et le bonheur ! La magie dépend de toi, Esprit.

- Il fallait y penser avant. Les gens me rejettent cette année, je ne peux rien pour vous. Débrouillez-vous pour une fois, trouvez en vous ce qu'il vous faut pour rendre à Noël toute sa grandeur. Ne vous reposez plus sur moi ! Ciao !

- Esprit ? Esprit !

- ...

- C'est fini, je le crains. Nous sommes le 18 décembre et l'Esprit de Noël nous boude. Mes amis, il revient à nous de faire ce qui doit être fait, pour apporter à tous un peu d'espoir en ces temps moroses... »

Tous acquiessent d'un signe de tête silencieux et se lèvent de concert. Chacun sait ce qui l'attend. Car des illuminations et des sapins ne suffisent pas pour faire de Noël une véritable fête. Dès aujourd'hui, ils s'en vont réveiller l'Esprit de Noël qui sommeille si tardivement cette année.