C'est fou comme une étincelle peut vite s'éteindre. Vous tournez la tête un instant et un simple coup de vent balaye à la fois la lumière, la chaleur et l'espoir. Mais une étincelle ça s'entretient, ça s'admire, ça doit évoluer. 

Lorsqu'elle est vivace, c'est une chaleur étourdissante qui envahit l'esprit. Si par malheur vous ne la regardez pas assez, si vous ne jouez pas avec elle, le froid prend le dessus et éparpille d'un coup de vent les rares lueurs qui restent. Un jour, vous finissez par vous retourner, par la chercher. Vous la pleurez, vous la regrettez, c'est un manque infini qui se creuse dans votre poitrine.

L'étincelle a la rancune tenace. Même si vous arrivez à attraper une de ces lueurs fugaces, il va falloir souffler dessus gentiment, lui tendre la main, s'excuser et lui montrer toute l'honnêteté du monde. Alors, peut-être qu'elle grandira et qu'elle reprendra sa place. L'effort à fournir est immense, car l'étincelle est exigeante. 

Garder l'espoir de voir renaître votre complicité peut devenir une tâche difficile, mais renoncer serait la voir s'éteindre à jamais. Heureusement, certaines lueurs sont familières, des petits bouts de passé emprunts de magie aident à imprégner la mémoire d'un sentiment depuis bien longtemps oublié.

Il est si facile de la perdre, quand le regard est accaparé par de vils feux follets sans consistance. Mais elle est fidèle, elle place toujours son espoir en vous, malgré la trahison, malgré l'oubli. Alors quand vous la retrouvez, surtout choyez-là et nourrissez-là de vos plus beaux rêves, cette étincelle de liberté.

 * * *

Je n'ai pas le bonheur d'avoir à nouveau retrouvé la mienne, mais pourra-t-elle me pardonner ma deuxième trahison ? Je le pense, je veux y croire. Elle fait partie de moi et je fais partie d'elle. Seule, je deviens un fantôme, j'erre dans le monde sans rien voir ni rien comprendre. Depuis quelques jours, je ressors les projets, les écrits achevés ou à finir, même ceux à commencer ; des bribes de magie qui ne sont jamais loin mais dans lesquels il faut trouver le courage de plonger. Malgré la peur, je rassemble les lueurs pour la faire revivre, aussi forte, aussi belle qu'avant. Elle me manque trop, cette étincelle.