Le vendredi soir, l'ordinateur refuse de s'allumer. Puis après l'avoir réparé, il s'allume mais ne sait plus s'éteindre. Le lendemain, 6h30, jour de départ pour le weekend, je ne vois encore rien venir. Mais ça vient vite. En voulant charger l'iPhone en musique, ce dernier refuse de se connecter à l'ordi via son câble USB. Multiples tentatives et l'énervement gagne. Il gagne de mon côté, voyant le temps s'écouler et le départ se retarder. Les moucherons qui sont rentrés depuis plusieurs jours avec les plantes de la terrasse se posent partout, sur la tête, sur le petit déjeuner, rien ne s'arrange.
C'est déjà bien énervés que nous passons la porte du garage, qui se rabat sur le Kromagnon, qui porte 10kg de BD sur le dos. Le dos n'apprécié pas, le Kromagnon encore moins. Volte-face, coup de pied arrêté... par la porte. Aïe. L'énervement est loin de s'apaiser, au contraire. Il s'est vraiment fait mal. Il a bien essayé de vomir ou de s'évanouir une fois ou deux, alors bon ben Urgences alors. Dures à trouver, malgré les quelques panneaux. Me cogne la tête en sortant de la voiture après l'avoir déposé. Un peu plus de 2h plus tard, une fracture diagnostiquée et retour à la maison pour le week end.
Adieu, Blois, deuxième meilleur festival BD de l'année après St Malo (en ce qui me concerne). Adieu, auteurs à rencontrer et revoir. Bonjour appartement plein de moucherons. Bonjour Mc Do parce que les placards sont vides.


Heureusement, il y a un Dieu des libraires pour les désespérés dans mon genre. Je trouvais dommage de rater la dédicace de Laura Zuccheri et Saverio Tenuta. Bon, ben voilà. J'avais besoin de me changer les idées, ils m'ont servi la distraction sur un plateau. Je venais seulement pour "Les Epées de Verre", mais mon Kromagnon étant souffrant (mouais), je lui ai offert "La légende des Nuées Ecarlates". Du coup j'ai encore une fois passé un looooong moment à la librairie, faisant office de distributeur de magazines gratuits à l'occasion, mais surtout discutant en mauvais anglais (oui, ils avaient aussi du mal avec l'anglais, alors pour se faire comprendre mieux vaut utiliser des mots simples) avec deux personnes vraiment sympa - et talentueuses, ce qui ne gâche rien. Bon fun, avec les auteurs, les libraires et aussi quelques visiteurs, souvent les mêmes il faut le dire.

  
Les Épées de verre (à gauche) et La Légende des nuées écarlates (à droite)


Et puis L'Atalante a rouvert ses portes après sa rénovation, il fallait fêter ça. Une petite visite et deux bouquins plus tard (pour L'Atalante, parce que pour Story BD il y en a eu un peu plus...), la journée était donc complète. Il y en a qui ont des sacs H&M, Zara, Etam... moi j'avais Librairies Complices, L'Atalante et Story BD. Chacun son truc.
En plus, il y avait de la brioche super bonne à Story. 
Weekend sauvé !

  
Les Futurs mystères de Paris, série de romans policiers et SF - Pico Bogue, enfant terrible(ment drôle) - Tome 9 de la série théâtrale De cape et de Crocs



Dimanche ce fut le tour des crêpes en guise de petit déjeuner et du gros larvage avec bouquin. Un bon dimanche quoi.
Finalement, il pourrait pas durer un peu plus le weekend ?

*Mot d'amour envers mon chéri, également une référence du net.