Here it is !

Avant de râler que je n'avais pas encore reçu de convocation depuis ma visite épique de l'autre jour, je suis descendue à la boîte aux lettres. Et là... Miracle. Dans la boîte il y avait... wait for it... une lettre du Pôle Emploi !

Je ne m'emballe pas, j'ouvre d'abord. Méfiance, méfiance.
Bla bla, lieu, date, bla bla, convocation (amen !), bla bla. Ah, date d'entretien : le 10 Mars. Hé bé, j'ai le temps d'être définitivement fauchée moi. Mais admettons. C'est déjà ça.

But, where ?

Tiens, au fait, le lieu ? C'est bien le Pôle Emploi Cadres ?
Bla bla, votre conseiller Mme N. Bla bla, Ville Quartier. J'y suis ! Alors, je suis convoquée à B***. A B*** ? Pas à O*** ? A B*** ? Le B*** d'où on m'a transférée il y a déjà plusieurs mois ? Coup d'oeil. Re-coup d'oeil. Frottage d'oeils. B*** n'a pas été remplacé par O*** ou autre chose...

Je résume : je suis convoquée à mon ancienne agence, celle où je n'ai pas été convoquée depuis mai 2009, où mon dossier ne devait plus être mais que j'étais marquée suivie là bas quand je suis allée à ma nouvelle agence. Donc au lieu d'être transférée chez les cadres, je retourne au point de départ. Okéééééé.

But, who ?

Mais oui, qui ? Mme N. ? J'étais suivie par M. G. à l'époque. Donc ils me renvoient à mon ancienne agence, mais pas auprès du même conseiller. Sweet.

L'aventure continue ! Cette fois, on avance en même temps qu'on recule ! Le nouveau concept possible grâce à PE !
Comme me dit Belgarion : au moins ils me donnent de quoi alimenter ce blog. Hourra. Et "But hum !" à ceux qui connaissent.