Désolée pour le peu de photos, je n'avais que mon téléphone et j'étais surtout préoccupée par l'animation, mais j'ai deux petits aperçus pris depuis mon poste d'observation.

Pas très très classe, voilà ce qu'il y avait juste en face du stand. Ceci dit, des trucs gratuits à piocher, ça ramenait du monde, il n'y avait plus qu'à les pêcher au passage. 
Mais ça donne quand même une idée du concept : mettre des plantes partout et des associations et des prospectus au milieu. A un endroit, il fallait aider Lulu la petit garçon à diminuer son empreinte carbone, pas loin on expliquait comment faire du compost, pour les envies pressantes des toilettes sèches (sciure) avaient été installées, des plantes carnivores étaient mises sous cage (ben oui, c'est dangereux, il faut protéger les passants)...

Mais l'attraction principale sur la place était sans conteste La Serre Volante.

Création du Royal Deluxe, elle était accompagnée d'une jolie histoire (racontée de façon un peu trop réaliste selon moi, des gens ayant cru sans réserve les acteurs...). Car voyez-vous, cette serre voyage dans le monde pour récupérer toutes sortes de plantes, dont l'énergie sert à faire marcher l'engin. L'équipage (en costume bleu-gris), après un passage au lac Baïkal, s'est arrêté ici en même temps que le Belem pour faire du troc de végétaux. Elle aurait atterri en pleine nuit sur la place et ayant aimé le concept de la semaine du DD, est restée durant 7 jours.
En vérité, l'engin ne vole pas, a besoin d'électricité pour les lampes, de moteurs pour les hélices et d'arroser régulièrement les plantes. Un peu moins écologique que dans le discours, mais indéniablement spectaculaire et attirant. Un bon point d'entrée en matière avant de poursuivre la visite.

Quant à moi je suis surtout restée sur le stand, à observer et à animer. Et quand des adultes avaient le malheur de dire "ah, c'est pour les enfants, c'est bien", ils étaient automatiquement enrôlés pour les jeux que nous proposions (c'est fou cette association d'idée de jeu/objets faits main = enfants), non mais.